cette peinture a la tempera sur bois, exécutée à l'atelier du Mesnil-Jourdain d'après une gravure  de Kaspas Merian, représente la ville d'Evreux vers 1657.
tempera sur bois

Vue de la ville d'Evreux

 en 1657

d'après une gravure de Kaspar Mérian

 

format 58 x 25 cm

VENDU

Vue de la ville de LOUVIERS ,

en 1657 

 

   d'après une gravure de Kaspar Mérian 

 

format 22 x 34 cm

VENDU


la ville de Rouen en 1526

d'après le Livre des Fontaines de Jacques Le Lieur

format 75x38

La "Grande vue de Rouen" offre un panorama de la ville posée au coeur d'un théatre de collines.Aucune autre ville ne possède un document aussi précis et aussi ancien.

             VENDU


Le manoir d'Hellenvilliers

au Mesnil-Jourdain  

 

 

 

peint d'après une vue prise  en ULM . 

..........avec une part d'interprétation : imaginons Le Mesnil-jourdain vers 1700 ....................

 

                VENDU


"L'abbaye de Bonport"

d'après la collection Gaignières

Format 33 x 36 cm

L'abbaye Notre-Dame de Bonport fut fondée en 1189 par Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Située à 20 km de Rouen, au bord de l'Eure près de son confluent avec la Seine, elle occupait en Normandie un point stratégique de la vallée en aval de Pont de l'Arche.
D'après la légende, poursuivant un cerf au cours d'une partie de chasse, le roi se trouva en danger de périr dans la Seine. Il fit voeu, s'il arrivait à "bon port", de fonder un monastère là où il aborderait.
L'abbaye de Bonport est l'une des rares abbayes cisterciennes en Normandie où subsistent les bâtiments monastiques du Moyen-Âge, en particulier le magnifique réfectoire voûté du XIIIème siècle.

 

                                                                                                         VENDU


 L’abbaye de Jumièges en 1702

d’après une peinture de la collection Gaignières - 

format 33 x 36

  

Située en Haute Normandie , près de Rouen , l’Abbaye de Jumièges connut une histoire mouvementée .

Fondée en 654 par Saint-Philibert , elle fut détruite par les invasions normandes  en 841 , reprit vie en 940 grâce aux moines Benédictins , déclina encore pendant la guerre de cent ans , puis fut rénovée par la congrégation de Saint-Maur (la peinture la représente à cette époque) . Lors de la révolution , son propriétaire utilisa ses pierres comme matériau de construction  , et elle fut sauvée de la destruction totale  en 1852 par la Famille Lepel-Cointet . Aujourd’hui , restent les splendides ruines des deux églises , et quelques pierres des bâtiments monastiques .

 

 


L'Abbaye de Saint-Wandrille en 1702

d'après louis Boudan   ( collection Gaignières 

format 24x26

 

 

 

VENDU


 Le Mont Saint Michel en 1636

 

d'après une gravure de Christophe tassin , cartographe du Roi Louis XIII

 

format 27x38

 

 

VENDU


 Le Mont Saint Michel , 

vers 1410

 

 

 

D'après les Très Riches Heures du Duc de Berry 

 

format  22 x 25 cm

 

 

 

VENDU


L'abbaye de l'Estrée en 1696

d'après Louis Boudan   ( collection Gaignières)

format 24x26


Vue du Chateau de Louye en 1702, près de Dreux



le Chateau et la ville de  Dreux en 1696

d'après louis Boudan   ( collection Gaignières )

format 33x36


Vue de Houdan en 1600

d'après louis Boudan   ( collection Gaignières )

format 33x36

 

 

VENDU