"La Dame à la licorne - L'ouïe", d'après la tapisserie du musée de Cluny à Paris
Format 40 x 50 cm
Cette tapisserie fait partie d'un ensemble de six, commandée par la famille Le Viste, de Lyon, et tissées entre 1480 et 1500 dans un atelier du nord de la France, des Flandres ou des Pays-Bas. L'auteur des dessins (le cartonnier) reste inconnu.
Elles représentent une allégorie des 5 sens.
Celle-ci représente l'ouïe : la dame joue sur un orgue portatif que sa servante actionne avec un soufflet.

C'est Georges Sand qui vit les tapisseries à Boussac, chez le sous-préfet, détériorées par l'humidité des murs. Après plusieurs tentatives, les tapisseries furent finalement vendues 25 000 F par la municipalité de Boussac et installées à Paris en 1882. Elles furent restaurées trois fois, en 1889, 1941 et 1975.

 

 

COLLECTION PERSONNELLE

 Penelope a sa tapisserie 

 

Collection personnelle

"La dame au bain", d'après une tapisserie de l'ensemble "la vie seigneuriale" du musée de Cluny à Paris (détail) 

Format 24 x 26,5 cm

Tapisserie mille fleurs, réalisée vers 1520 dans un atelier du sud des Pays-Bas.

La vue  (détail)

"La Dame à la licorne - d'après la tapisserie du musée de Cluny à Paris
Format 25x29 cm
Cette tapisserie fait partie d'un ensemble de six, commandée par la famille Le Viste, de Lyon, et tissées entre 1480 et 1500 dans un atelier du nord de la France, des Flandres ou des Pays-Bas. L'auteur des dessins (le cartonnier) reste inconnu.
Elles représentent une allégorie des 5 sens.


C'est Georges Sand qui vit les tapisseries à Boussac, chez le sous-préfet, détériorées par l'humidité des murs. Après plusieurs tentatives, les tapisseries furent finalement vendues 25 000 F par la municipalité de Boussac et installées à Paris en 1882. Elles furent restaurées trois fois, en 1889, 1941 et 1975.

 

VENDU

 

 La lecture d'après une tapisserie de l'ensemble "la vie seigneuriale" du musée de Cluny à Paris (détail) 


Format 31x33

Tapisserie mille fleurs, réalisée vers 1520 dans un atelier du sud des Pays-Bas.